PIN SYLVESTRE

Le Pin sylvestre (Pinus sylvestris) est une espèce d’arbres de la famille des Pinaceae originaire d’Europe moyenne et septentrionale, d’Asie du Nord jusqu’en Sibérie orientale, ainsi que des montagnes du nord du Moyen-Orient. C’est une espèce à grande amplitude écologique et climatique, notamment l’une des plus importantes de la forêt boréale d’Eurasie. Son bois, lorsqu’il provient d’Europe du Nord ou de Russie, est souvent commercialisé sous l’appellation « pin du Nord ».

Les Pinacées sont des arbres sempervirents, à l’exception des mélèzes (Larix et Pseudolarix) dont les feuilles sont caduques. Un petit nombre d’entre eux sont des arbustes. Ils contiennent de la résine et ont souvent une odeur particulière due à des carbures monoterpéniques, les pinènes qui jouent un rôle dans la défense des arbres contre les herbivores1. Selon les espèces, leur écorce peut être lisse, sillonnée ou bien écailleuse. De manière générale, ils ont des racines ligneuses et des racines fibreuses. Les racines ligneuses se terminent la plupart du temps par une extrémité fine, non-ligneuse et couverte d’ectomycorhizes, qui a une durée de vie d’au plus un an. Les feuilles sont en forme d’aiguilles, et sont insérés en spirale ou en touffe. Leur situation sur l’arbre diffère selon les genres. Elles peuvent être situées uniquement sur les rameaux longs, à la fois sur les rameaux longs et courts, ou bien sur les rameaux longs dans le jeune âge et sur les rameaux courts ensuite.

Le plus grand pinacée connu est un Sapin de Douglas qui atteint la hauteur de 73,8 m et dont le diamètre à hauteur du poitrine est de 4,02 m[réf. nécessaire]. Il se trouve sur l’île de Vancouver. L’épicéa de Sitka peut être presque aussi grand. Certains atteignent 70 m (et presque 3 m de diamètre à hauteur de poitrine) dans le parc national Olympique[réf. nécessaire]. Le plus vieil individu de la famille des Pinacées est un pin de Bristlecone qui vit depuis plus de 4 000 ans