Comment bien choisir son bois de chauffage ?

maison en bois
maison en bois

le bois de chauffage classe (bois énergie) en trois groupes. Ces groupes sont constitués en fonction de la quantité de chaleur fournie par un même volume de bois. C’est la densité du bois qui détermine la combustion d’un bois. Plus le bois est dense, plus il libère de calories pendant une plus longue période, tout ce que l’on souhaite pour notre bois de chauffage.

– Le chêne : Bois multi usage, le chêne donne de bonne braises et une belle flamme. Son pouvoir calorifique est des plus élevés. Du fait de sa très bonne combustion, il est particulièrement adapté pour les fours. Le chêne nécessite un bon séchage du faire de sa haute teneur en tanins. Le tanin est néfaste pour le matériel et les conduits de chauffage. Préférez un bois qui a séché au minimum 3 ans.

– Le hêtre : Souvent considéré comme le meilleur bois de chauffage du fait de sa belle flamme (plus belle que le chêne) et des bonnes braises qu’il procure. Il dispose d’un très haut pouvoir calorifique (un peu inférieur au chêne) et ses braises sont rarement accompagnées d’étincelles. En plus de son apport calorifique / énergétique exemplaire, l’hêtre dégage une odeur souvent appréciée. C’est d’ailleurs ce bois qui est utilisé pour le fumage des denrées alimentaires.

Le bouleau : Proposant la meilleure combustion du groupe, il offre une combustion très esthétique. Le bouleau donne une belle flamme claire, légèrement bleutée lors de son inflammation. Appréciée pour les cheminées, il brûle cependant assez rapidement.